Chamina Voyages
BROCHURES | NOUS CONTACTER | NEWSLETTER | ESPACE CLIENT |  MA SÉLECTION (0)
04 66 69 00 44
HOME
RECHERCHE RAPIDE
> Les 4 piliers de la cuisine provençale

Les 4 piliers de la cuisine provençale

Les olives de ProvenceLes sardines au citronLes citrons de Menton
 
Elle sent le soleil et respire la bonne humeur, la cuisine provençale fait partie intégrante de l’expérience des randonneurs, des Calanques à la Haute Provence. Une gastronomie revendiquée et appréciée, qui met en valeur les beaux produits que donne la nature généreuse de Provence, entre terre et mer.
> Tous nos séjours en Provence - Côte d'Azur

1- Les olives

De Marseille à la Côte d’Azur, en passant par les Alpilles et l’île de Gien, petits paradis des randonneurs, l’huile d’olive est le dénominateur commun de la cuisine provençale. Les oliviers rythment les randonnées en Provence, et naturellement, les olives se retrouvent un peu partout dans la cuisine provençale. À grignoter en apéritif ou cuisinée en tapenade noire ou verte, elles se marient à merveille avec un autre petit trésor de la région : les câpres. Pour bien choisir son huile d’olive, goûtez la pure (sans pain !), méfiez-vous des appellations « Provence » et vérifiez la provenance des olives.

2- Les légumes

Autre base de la gastronomie provençale : ses légumes gorgés de soleil. On les déguste vapeur avec un aïoli, en gratin dans un tian ou savamment préparés dans l’emblématique ratatouille avec ses courgettes, ses aubergines, ses tomates et ses poivrons du pays. 

3- Le poisson

Au-delà des sardines grillées, farcies ou à l’escabèche, des encornets à la provençale, la bouillabaisse aux poissons de Méditerranée fait partie des incontournables de la cuisine provençale. « Quand ça bouille, tu baisses le feu », tel est le résumé de l’étymologie de ce plat de pêcheurs élevé désormais au rang de plat de luxe. 
Incontournable, l’anchois occupe une place à part dans la cuisine de Provence et sublime les sauces, les tartes et n’importe quel apéritif. On le retrouve en anchoïade à l’apéritif, dans la salade niçoise, sans oublier la mythique pissaladière, une tarte à l’oignon et aux anchois dans laquelle on ajoute également des tomates du côté de Menton.

4- Les douceurs provençales

Pour finir sur une note sucrée, que serait la gastronomie provençale sans ses navettes à la fleur d’oranger, ses calissons d’Aix aux amandes broyées et melon de Provence, ses oreillettes (beignets fins et croustillants) ou la célébrissime tarte tropézienne ? Et ses agrumes gorgés de soleil et de bonnes vitamines !

Pour découvrir l’art de vivre à la provençale, rien de tel que de goûter à sa cuisine généreuse haute en couleurs !

À découvrir sur le même sujet :

Partagez cet article :

ATR
Chamina Voyages est membre fondateur
de l’association Agir pour un tourisme responsable
IPAMAC
Europarc
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.