Chamina Voyages
BROCHURES | NOUS CONTACTER | NEWSLETTER | ESPACE CLIENT |  MA SÉLECTION (0)
04 66 69 00 44
HOME
RECHERCHE RAPIDE
> La Guadeloupe, terre de marcheurs, idéale pour randonner en avril

La Guadeloupe, terre de marcheurs, idéale pour randonner en avril

Cascade à découvrir en randonnée en GuadeloupeChutes du Carbet en GuadeloupePlage aux Saintes en Guadeloupe
 

La Guadeloupe s’illustre souvent par ses eaux couleur turquoise et ses plages de sable fin, mais c’est aussi un petit paradis pour randonneurs ! Pour randonner en Guadeloupe, en sillonnant le parc national, à la rencontre des cascades, ou en marchant le long du littoral, sur la côte de Grande-Terre, sans oublier l’ascension du volcan de la Soufrière, nous mêlons vacances sous les tropiques à l’évasion au cœur d’une île taillée pour la randonnée. 

Marcher au cœur de l’île de Guadeloupe 

Une terre de marcheurs aux paysages enchanteurs, la Guadeloupe réserve quelques trésors au fil des jours de randonnées. À commencer par les chutes de Carbet, étape incontournable d'un séjour dans les Caraïbes françaises. La forêt tropicale révèle à qui veut bien marcher sur ses sentiers des points de vue à couper le souffle. Des cascades de plus de 100 mètres de haut qui s’échappent au pied de la Soufrière, sans oublier ses sources chaudes qui invitent à la baignade, le cœur de l’île offre des paysages et des moments de randonnées uniques. 

Évasion aux Saintes et à Marie-Galante

En empruntant le ferry au départ de Trois-Rivières, la randonnée continue en voguant sur la mer des Caraïbes. À l’arrivée, l’île au Tourment d’Amour, aux Saintes, permet de partir à la conquête du sommet de l’île, avec pour récompense de cette ascension une vue splendide sur l’une des plus belles baies du monde. Si l’on choisit de partir vers Marie-Galante, ses paysages bruts faits de falaises, de côtes rocheuses et très découpées qui s’ouvrent sur l’océan Atlantique. Une autre vision des îles de la Guadeloupe.

Quelques conseils pour une randonnée guadeloupéenne réussie

Pour passer sans encombre ses journées de randonnées en Guadeloupe, nous vous conseillons de prévoir des vêtements adéquats à la température ambiante (en moyenne de 24°C en mars) comme un pantalon en toile ou un short, et bien sûr des t-shirt. Pour l’ascension de la Soufrière, pensez à prendre un pull ou une fourrure polaire car au sommet, il peut faire beaucoup plus frais. Un chapeau pour ne pas risquer d’insolation et une cape de pluie pour contrer une quelconque averse doivent aussi faire partie des bagages. Sans oublier le maillot de bain pour profiter d’une baignade dans la mer ou dans les sources chaudes du cœur de l’île au terme, ou au cours, d’une randonnée. 

À découvrir sur le même sujet :

Partagez cet article :

ATR
Chamina Voyages est membre fondateur
de l’association Agir pour un tourisme responsable
IPAMAC
Europarc
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.