L'Andalousie, les conseils randonnée de Sophie

Sophie est conceptrice de séjours de randonnée, spécialiste de l'Espagne. Elle a découvert il y a quelques années l'Andalousie, ses villages, ses paysages entre côtes et montagne, sa gastronomie. Elle nous donne tous ses conseils pour partir voyager et randonner dans cette région de l'Espagne. 

Séjour de randonnée en Andalousie et découverte de Grenade - AdobeStockAmbiance Andalouse au palais de l'Alhambra - Unsplash

L’Andalousie évoque au voyageur le dépaysement, une région d’Espagne bien particulière en terme de paysages et d’ambiance…

L’Andalousie est l’une des régions les plus connues d’Espagne qui évoque, à juste titre, le dépaysement. Terre aux villes chargées d’histoire, l’Andalousie est aussi le pays des grands espaces naturels et des petits villages de caractères. Ses villes prestigieuses comme Cadix, Cordoue, Malaga, Grenade, Ronda ou encore Séville, sont des lieux chargés d’histoire. Ici, civilisations musulmane, juive et chrétienne se marient fabuleusement. Les constructions maures, temples, palais et forteresses, sont de véritables chefs-d’œuvre à découvrir : la Mezquita (Cordoue), l’Alcazar (Séville), l’Alhambra (Grenade), l’Alcazaba (Almeria)…

La nature a également gâté l'Andalousie qui offre, en plus de ses plages paradisiaques, de magnifiques paysages de montagne, comme ceux de la Sierra Nevada. Enfin, l’ambiance qui y règne en fait une région authentique et vibrante. Le soleil, les oliviers, les patios fleuris, les villages blanc, la quiétude des ruelles l’après-midi à l’heure de la sieste, l’effervescence des ferias, les tapas, le flamenco et les bodegas… l’Andalousie a de quoi attirer les voyageurs !

On connaît la région pour sa culture, un peu moins pour la randonnée, peux-tu nous en parler ?

L’Andalousie réunit toutes les conditions pour la pratique de la randonnée : un vaste réseau de sentiers homologués et balisés, des espaces naturels préservés, un climat favorable. La marche permet d’accéder à des vues et à des recoins inattendus. Les villages blancs blottis dans le massif des Alpujarras se découvrent merveilleusement bien à pied, au plus près de la nature et de ses habitants.

La Sierra Nevada, réserve biosphère de l’UNESCO, offre également de splendides panoramas. C’est dans ces terres que trône le Mulhacén, plus haut sommet de l’Espagne continentale (3479m). L’ascension du pico del Mulhacén offre une vue imprenable sur la Méditerranée et, par temps clair, sur la côte africaine. Mais la Sierra Nevada n’est pas le seul spot de randonnée intéressant de la région : la sierra de Grazalema, le parc de Cabo de Gata-Nijar, sans parler du très populaire « caminito del rey » … de quoi ravir les amateurs de marche !

Village d'Olvera en Andalousie lors d'un voyage randonnée - IStockLa plage San José en Andalousie - SDelaunay

Quand partir ?

En Andalousie, le soleil brille quasiment toute l’année. Je déconseille de partir en période estivale, à cause des fortes chaleurs et de l’afflux touristique plus important : la douceur de son climat fait de l’Andalousie une destination particulièrement agréable hors saison et un départ au printemps ou à l’automne est idéal. Attention, les températures diffèrent que vous soyez en plein cœur de la Sierra Nevada (enneigement possible du Mulhacén) ou sur la côte. Enfin, il faut savoir que comme partout en Espagne se tient entre mars et avril (la date change chaque année) la Semana Santa, célébration religieuse très populaire, et qui attire énormément de monde, locaux ou touristes.

Un mot sur la cuisine ? Quels plats goûter, quoi emmener pour le pique-nique ?

Jambon espagnol, spécialité culinaire de l'AndalousieLa cuisine andalouse est généreuse et variée. Il faut dire que la région s’étale sur presque 87300 km2, de quoi laisser place à la diversité culinaire ! La base reste méditerranéenne : huile d’olive, céréales, légumes, poisson, fruits secs et viande. On peut distinguer deux grands types de cuisine, celle de la montagne (soupes ou plats rustiques, plutôt à base de gibier, charcuteries, ou de truites, pêchées dans les cours d’eau d’altitude), et celle du littoral (composée de fruits de mer et poissons). Quelques spécialités sont particulièrement renommées en Andalousie : le gazpacho ou le salmojero (soupes froides) ; el rabo de toro (ragoût de queues de taureaux aux légumes et pommes de terres), ou encore el tocino del cielo (crème caramel). 

À emporter dans votre sac pour le pique-nique de la journée :

  • Du pain, évidemment recouvert d’un petit filet d’huile d’olive local
  • Du jambon, jamón serrano ou ibérico ; séché entre 1 et 3 ans, selon une méthode ancestrale rythmée par les saisons
  • Du fromage de montagne, (sierras d'Almería, de Grenade, de Ronda et de Grazalema), principalement de chèvre ou de brebis
  • Et une petite douceur sucrée pour bien terminer le repas, le fameux turrón par exemple, sorte de nougat au miel

Le soir, après la randonnée, ne manquez pas les fameuses tapas espagnole. Nombreux sont les bars à proposer ces amuse-bouches froids ou chauds. Ils pourront être accompagnés d’un vin local, les plus célèbres d’entre eux, le vin de Jerez, le Montilla-Moriles ou le Málaga.

Ton coup de cœur ?

Loin des plages touristiques de la Costa del Sol, j’ai un véritable coup de cœur pour un coin du littoral andalou encore préservé, le Parc naturel de Cabo de Gata-Nijar. Situé à l'extrémité sud-est de l'Andalousie, dans la province d'Almería, ce parc naturel est d'origine volcanique. Premier atout incontestable de cette destination, la variété et la richesse des paysages : la frange littorale du parc est jalonnée de plages, de falaises et de calanques ; le relief de la sierra de Cabo de Gata, se caractérise par l'existence de pitons, de digues, de cratères…. Au sud de la réserve, les marais salants sont un habitat convoité par de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs. Dans ce territoire qui bénéficie d’un des climats les plus chauds d’Europe, les lieux de baignade ne manquent pas.

À cela s’ajoute la richesse culturelle des lieux : le parc naturel de Cabo de Gata-Nijar possède des villages blancs pittoresques. La vie semble ici paisible, loin de la cohue des grandes villes. Un art de vivre propice à l’émergence de lieux insoupçonnés comme le petit village de San Pedro, accessible uniquement à pied ou en bateau, où une communauté hippie a élu domicile. Le petit village de pêcheur de la Isleta del Moro, et son rocher attenant, offre de superbes vues, le coucher de soleil sur les dômes volcaniques de Los Frailes restera l’un de mes plus beaux souvenir dans le Parc de Cabo de Gata-Nijar, coin sauvage et préservé d’Andalousie.

Tous nos séjours de randonnée en Andalousie