Îles Anglo-Normandes

Carte Îles Anglo-Normandes

Les îles Anglo-Normandes offrent au randonneur un dépaysement garanti au coeur d’une Angleterre en miniature. Ces terres insulaires au climat privilégié recèlent de magnifiques paysages, entre écrins de verdure et côtes découpées. Le randonneur découvrira Jersey en parcourant ses multiples chemins qui longent falaises, plages de sable fin ou fortifications et traversent la campagne fleurie. Guernesey, véritable havre de paix, dévoile des paysages d’une beauté à couper le souffle et se pare au printemps de splendides parterres de fleurs. Sark, île hors du temps, séduira les randonneurs par son charme, sa tranquillité et la beauté de sa côte sauvage. 

Le charme « so british » des îles anglo-normandes nous a séduit dès les années 90. À quelques kilomètres des côtes françaises, leur climat agréable, leurs randonnées côtières accessibles à tous et leur ambiance si particulière en ont fait une de nos destinations phares, d’abord en accompagné puis en séjour liberté.

PAYSAGES   Sentiers franglais

Une Angleterre en miniature et une campagne évoquant le bocage normand au milieu de la Manche… Cet heureux mélange donne une toile de fond à la fois familière et dépaysante, avec ses rues aux noms français où l’on roule à gauche. Telle une frise chronologique à ciel ouvert, dolmens, ruines médiévales et fortifications de la Seconde Guerre mondiale ont été successivement érigés sur ces îles. Les sentiers serpentent le long des falaises, entre les champs bordés de murets de granit et les vallées boisées. Dans ce vaste jardin botanique sur l’eau, des hortensias et des aubépines habillent les chemins. Les oiseaux migrateurs ont, eux, pris possession des étangs marécageux. D’immenses plages de sable fin, des anses cachées et des petits ports animés complètent ce beau tableau.

PAPILLES   Homard & tea

Si près des côtes normandes et bretonnes, mais sous le drapeau de l’Union Jack, on retrouve une fusion de toutes ces influences dans l’assiette. Au terme d’une journée de randonnée, le tea time est de rigueur dans l’archipel, vers 17 heures, scones et muffins joliment présentés dans de la porcelaine fine. Le soir, ce sera un festin de homards, de crabes et de coquilles Saint-Jacques pêchés au large. On savoure aussi des produits du terroir : les pommes de terre nouvelles royales de Jersey à la saveur douce et délicate, des tomates de Guernesey réputées et de l’agneau de Sark au goût subtil. Rassurez-vous, le « bean crock », potée de pieds de porc aux haricots secs trempés toute la nuit, n’est plus servi au petit-déjeuner !

HISTOIRE   Dans les pas de Victor Hugo

Ces îles ont été une terre d’inspiration pour l’immense écrivain. Banni de France par Napoléon III en 1851, Victor Hugo s’installe d’abord à Jersey en 1852. Il écrit des poèmes des Contemplations sur l’éperon rocheux du phare de la Corbière, face à l’horizon, et près du tumulus de la Hougue Bie, parmi les mieux conservés d’Europe. En 1855, le géant de la littérature française migre à Guernesey, où il restera quatorze ans, à Hauteville House, sa maison. Il se baigne à Havelet Bay et ses promenades le conduisent parfois vers le sud, apprécié des marcheurs. Autant de lieux évoqués dans Les Travailleurs de la Mer, son roman dédié à l’île et à ses habitants. L’île de Sark le séduit également, une « espèce de château de fées, plein de merveilles », décrit l’auteur dans sa correspondance.

> Découvrir tous nos séjours sur les îles Anglo-Normandes

Jardins à l'anglaise

L’archipel des îles Anglo-Normandes est un paradis pour les passionnés de fleurs et d’ornithologie, et pour tous les amoureux de nature en règle générale. Contrairement aux idées reçues, elles sont dotées d’un microclimat offrant un taux d’ensoleillement record et l’amour démesuré des habitants de l’île pour la botanique en font de véritables paradis végétaux. Le commerce de fleurs est d’ailleurs l’un des piliers de leur économie ! 

Selon les saisons, les haies caractéristiques du bocage et des jardins anglais débordent de jonquilles, d’aubépines ou d’hortensias bleus, blancs et roses. « L’île est comme une grosse fleur, accourez vite ! » écrivait Victor Hugo à propos de Guernesey, recouverte par des parterres de camélias, clématites, azalées et bien sûr, de lis de Guernesey, symbole de l’île. La flore sauvage n’est pas en reste et envahit les landes, les falaises et les fronts de mer. 

Plusieurs fois par an, les jardins privés des îles de l’archipel sont ouverts au public, pour le plus grand bonheur des visiteurs qui pourront découvrir là de véritables joyaux végétaux. De nombreux festivals et compétitions sont consacrés à l’horticulture au cours desquels habitants et commerçants rivalisent de talent pour présenter la plus belle façade ou le plus beau jardin fleuri. Rendez-vous incontournable de l’île, « la bataille des fleurs » est un véritable carnaval floral avec sa parade de chars croulant sous les fleurs.

Jardin à l'anglaise