Canaries

Carte Canaries

De leurs origines volcaniques, les îles Canaries ont conservé de majestueuses coulées de lave et d’impressionnants champs de scories au milieu d’une flore variée. Entre la luxuriante végétation subtropicale et les horizons désertiques, toute une palette de couleurs s’offre aux yeux des voyageurs. Un grand choix de randonnées est possible pour parcourir les merveilles de ces îles : Lanzarote et La Graciosa, les îles en noir et blanc, Gran Canaria avec ses dunes et ses palmiers, Tenerife et son volcan, La Palma avec ses forêts exubérantes, La Gomera et son Parc National de Garajonay... 

Depuis nos volcans auvergnats, nous avons développé une passion pour les autres volcans du monde. En 1997, nous avons jeté notre dévolu sur cet archipel splendide qui mixe allures lunaires et végétation tropicale, précisément sur la Gomera. Depuis ce coup de coeur toujours vif, nous sélectionnons les meilleurs itinéraires pour appréhender les différentes îles des Canaries.

PAYSAGES   Sable noir sous les alizés

Bienvenue sur la planète Mars, au coeur du parc national du volcan Teide, plus haut sommet d’Espagne culminant à 3718 m, sur l’île de Tenerife ! La ressemblance est si frappante que le site a servi de piste d’entraînement pour des engins envoyés dans l’espace. Des plantes endémiques apportent des touches de couleur. Parmi elles, la vipérine rouge au-dessus de laquelle volette un pinson bleu au bec spécialement adapté aux graines de pins canariens. Les sept îles de l’archipel des Canaries offrent toute une gamme de paysages, jalonnés de petites villes coloniales, de plages de sable noir, de bananeraies, de forêts humides. Avec chacune son cachet sous les alizés. On y explore une nature préservée, à l’écart de l’image datée des côtes bétonnées.

PAPILLES   Viva la papa

Ces petites pommes de terre ridées, les papas arrugadas, se laissent croquer avec délice. Rondes, à la peau très fine et au goût sucré, elles sont cultivées dans les montagnes, particulièrement au nord de Tenerife. Une vingtaine d’autres variétés de papas permettent de comparer les saveurs : la rosada, la bonita, la negra… Originaires du Pérou, toutes ont été importées par les conquistadors espagnols au XVIe siècle, lors de leur dernière escale technique avant le retour au pays. Elles sont cuites en robe des champs dans une eau très salée, voire de l’eau de mer. On les assaisonne de deux sauces : le mojo verde, à base de coriandre, huile d’olive, ail et cumin, ou le mojo rojo, agrémenté de poivron et de piment rouge. Exquisito.

HISTOIRE   Entre l’Europe et l’Amérique

Platon y situe les Champs-Elysées et l’Atlantide… Sous l’Antiquité, l’archipel était perçu comme la limite du monde connu, sous le nom d’« îles Fortunées » . A l’inverse de ses cousines de la Macaronésie - les Açores, le Cap-Vert et Madère, les Canaries étaient peuplées de longue date par les Guanches, décimés par les colons espagnols au XVe siècle. L’archipel s’impose comme une escale entre l’Europe et l’Amérique. Christophe Colomb puis Magellan s’y arrêtent... Symbole du lien entre ces deux continents : l’ancienne capitale de Tenerife, La Laguna, classée au patrimoine mondial de l’Humanité pour avoir servi de modèle aux capitales du Nouveau monde. Au XXe siècle, les Canariens migrent en masse en Amérique latine, avant que leurs rivages ne deviennent un eldorado touristique.

> Découvrir tous les séjours aux Canaries

Les Canaries autrement

Les îles Canaries sont souvent associées aux images négatives du tourisme de masse et des littoraux bétonnés. Même si une partie des côtes de l’archipel a effectivement été aménagée pour le farniente, ces terres volcaniques vous réservent des ambiances et des paysages extraordinaires, pluriels, sauvages voire primitifs, d’une grande richesse culturelle. Randonner dans les différentes îles de l’archipel, c’est découvrir des paysages préservés et d’immenses espaces protégés, d’une diversité incroyable d’une île à une autre, voire d’un parc à un autre : paysages désertiques et lunaires à Lanzarote, forêts humides et luxuriantes à La Gomera, cratères et chemins en crête à La Palma… Mais ce sont également les richesses culturelles qui font de l’archipel des Canaries un lieu authentique. Comment ne pas penser à l’artiste pluridisciplinaire César Manrique, fervent défenseur de la nature, qui a marqué de ses oeuvres le visage actuel de Lanzarote ? On peut également penser au populaire carnaval de Santa Cruz de Tenerife, l’un des plus réputés au monde avec ceux de Rio de Janeiro et de Venise. Au programme de cet événement : musique, joie, couleur, liberté, imagination et spectacle bien sûr ! Loin des clichés, il est donc temps de poser un regard neuf sur ces îles authentiques et mal connues qui ont tant à offrir au randonneur.

Randonnée dans les Canaries