Norvège Îles Vesteralen et Lofoten

Un archipel aux paysages nordiques contrastés
Liberté
Notes clients
(19 Notes)
7 jours et 6 nuits du 1er mai au 31 octobre Attention, en fonction de la saison le programme peut différer.
Recevoir la
fiche technique
À partir
de
630 €
Code voyage : CVTN07D
Réserver

Votre voyage en Norvège

Les points forts
Un des plus beaux archipels du monde
Hébergements traditionnels sur pilotis
Découverte complète des îles grâce à la voiture
Soleil de minuit du 22 mai au 23 juillet ou aurores boréales en septembre Traces GPS disponibles
ActivitéRandonnée pédestre
TypeEn autotour
NiveauNiveau 3 : modéré
ConfortStandard

Les îles Lofoten et Vesterålen, baignées par le Gulf Stream à 200 km au nord du cercle polaire arctique, abritent des paysages qui comptent parmi les plus sauvages d'Europe. Explorer cet archipel, c'est découvrir le territoire des aigles-pêcheurs et des macareux. Votre chemin traverse un prodigieux royaume de contrastes : montagnes abruptes isolées en haute mer, plages mordorées, prairies gelées, bateaux de pêche et villages multicolores.

Recevoir la fiche technique
*Champs obligatoires

Dates et prix

 Période APériode B
2 personnes890 €990 €
3 personnes700 €780 €
4 à 5 personnes630 €680 €

Au-delà de 5 personnes, merci de nous contacter pour une demande de devis personnalisé.

Période A : du 1er au 31 mai et du 1er septembre au 31 octobre
Période B : du 1er juin au 31 août

Tarifs indiqués par personne

Option disponible : 
> Nuit supplémentaire en hôtel en nuit + petit-déjeuner à Evenskjer (18 km de l'aéroport d'Evenes)

LE PRIX COMPREND :

- L'hébergement, avec les frais de ménage dans les rorbuer
- Le petit-déjeuner des jours 2 et 3
- Les taxes de séjour
- Le Carnet de Route, 1 exemplaire par dossier d'inscription
- La location d'un véhicule (voir détails rubrique Liens Utiles)

LE PRIX NE COMPREND PAS :

- Le transport aérien (nous consulter)
- Les repas (prévoir une fourchette de 200 à 300 € par personne)
- Les boissons et dépenses personnelles
- Le transfert en bateau sur le Reinefjord (environ 15 € / personne), bateau pour Skrova (7 € / personne) et ferry Melbu - Fiskebol (environ 15 € par véhicule)
- 1 bus (environ 4 €)
- Les visites
- L'assurance
- Les frais d'inscription

Votre itinéraire

Faites défiler les jours verticalement pour découvrir le programme complet de votre séjour.
Jour 1/7
EVENES - EVENSKJER
Jour 2/7
STØ - NYKSUND
Jour 3/7
NYKSUND - SVOLVÆR
Jour 4/7
ÎLE DE SKROVA - HENNINGSVÆR
Jour 5/7
SVOLVÆR - NUSFJORD - REINEFJORD
Jour 6/7
RANDONNÉE DANS LE REINEFJORD
Jour 7/7
REINEFJORD - Å - EVENES

Jour 1  |  EVENES - EVENSKJER

hébergementHôtel

Arrivée à Evenes. Récupération du véhicule et route pour Evenskjer au bord d'un fjord à 18 km de l'aéroport (sur la route des Vesteralen).

Hébergement - repas : Nuit + petit-déjeuner à l'hôtel, au bord du Fjord.

Jour 2  |  STØ - NYKSUND

durée d'activitéenviron 5 h 30
montée650 m
descente650 m
hébergementHôtel-auberge

Route pour Stø, dans les îles Vesterålen et randonnée sur le Chemin de la Reine : randonnée côtière tout d'abord, puis s'élevant au coeur de panoramas grandioses sur les montagnes environnantes et sur l'océan qui baigne les Vesterålen. Splendides points de vue sur le Gavlfjorden et les côtes de l'île d'Andøya, la plus nordique des Vesterålen. Court trajet pour le village de Nyksund, véritable " perle " du Nordland grâce à son histoire de village en pleine renaissance après des décennies d'abandon, son architecture et ses paysages uniques.

Hébergement - repas : Nuit + petit-déjeuner dans une petite auberge dans le port de Nyksund.

Jour 3  |  NYKSUND - SVOLVÆR

hébergementMaison rurale

Journée libre de route, balades et visites des Vesterålen. Route pour Melbu et ferry pour Fiskebøl, porte septentrionale des Lofoten.

Hébergement - repas : Installation en rorbu à Svolvær, la capitale de l'archipel, ou à proximité à Kabelvåg.

Jour 4  |  ÎLE DE SKROVA - HENNINGSVÆR

durée d'activitéenviron 3 h
montée280 m
descente280 m
hébergementMaison rurale

Excursion à l'île de Skrova, à l'écart des sentiers battus, qui offre la meilleure vue vers le " mur des Lofoten ". À quelques encablures de Svolvær, l'une des plus petites îles habitées des Lofoten se tient un peu à l'écart du reste de l'archipel. Jouissant d'un climat plus favorable, elle est localement surnommée la Hawaii des Lofoten ! Ses habitants (moins de 300), rassemblés autour de l'unique petit port, y maintiennent une activité centrée bien entendu sur la pêche et la chasse à la baleine et la vie sur l'île ressemble à celle qu'elle devait être au cours des siècles passés. Cette randonnée emmène à la découverte de la côte ouest de l'île, à travers prés et landes, avant d'aborder l'ascension du sommet principal de l'île, Høgskrova (258 m), d'où la vue est fantastique sur les abruptes montagnes d'Austvågøy et sur les fjords alentours. Au retour, visite du surprenant port d'Henningsvær, aux accents de " Venise du Nord ".

Hébergement - repas : Nuit en rorbu à Svolvær ou à Kabelvåg.

Jour 5  |  SVOLVÆR - NUSFJORD - REINEFJORD

durée d'activitéentre 2 h et 4 h
montée250 m
descente250 m
hébergementMaison rurale

Beau trajet aujourd'hui à travers les Lofoten, avec des paysages à couper le souffle et d'autant plus spectaculaires que l'on se rapproche du sud.
Avant de gagner Nusfjord, halte possible pour visiter le magnifique musée viking de Borg.
À Nusfjord, site classé, où d'adorables maisons de pêcheurs sont blotties à l'embouchure d'un fjord étroit, possibilité de randonner jusqu'à Nesland ou de reprendre la route pour marcher jusqu'à la plage de Kvalvika.
Continuation sur Ramberg et Sakrisøy.

Hébergement - repas : Installation en rorbu à Sakrisøy, sur le Reinefjord.

Jour 6  |  RANDONNÉE DANS LE REINEFJORD

durée d'activitéentre 1 h 30 et 5 h
montéede 150 m à 500 m
descentede 150 m à 500 m
hébergementMaison rurale

Au départ de Reine, l'un des plus beaux villages norvégiens, randonnée au choix :
- excursion en bateau dans le Reinefjord jusqu'à Vindstad et petite randonnée jusqu'à la plage de Buneset, dans un cadre grandiose.
- mémorable randonnée alpine à travers lacs d'altitude enchâssés au coeur des plus hauts sommets de l'archipel vers le refuge de Munkebu.

Hébergement - repas : Nuit en rorbu à Sakrisøy.

Jour 7  |  REINEFJORD - Å - EVENES

Le matin, excursion au village pittoresque de Å, pour visiter le très intéressant musée de la morue séchée, le musée de la pêche, ainsi que le joli village coloré. À moins de préférer marcher autour du lac Ågvatnet pour une ultime randonnée.
L'après-midi, c'est le chemin du retour jusqu'à l'aéroport d'Evenes près d'Harstad (290 km - 4 h 30 de route environ). L'occasion de passer en revue une grande partie de la semaine et de découvrir les îles avec un autre regard.
Restitution du véhicule à l'aéroport d'Evenes (ou au centre d'Harstad en payant un supplément, si vous souhaitez prendre l'Hurtigruten et poursuivre vers Tromso et le Cap Nord).

Départs :
Du 1er mai au 31 octobre attention, en fonction de la saison le programme peut différer.

Période de départ :
en début ou en fin de saison, certaines randonnées peuvent ne pas être réalisables dans leur totalité en fonction de l'enneigement. En juin et juillet, c'est la saison du soleil de minuit, tandis qu'en septembre et octobre vous pourrez voir des aurores boréales.

Hébergement :
Hôtel confortable à Evenskjer, avec vue sur le Fjord.
Sympathique petit hôtel à Nyksund, 8 chambres de 2 ou 3 personnes. Douches et wc communs.
Autour de Kabelvag ou Svolvaer et de Reine, hébergement en rorbu (capacité variable selon le nombre de personnes).

Attention, en Norvège, il n'y a que des lits " 1 place ", parfois jumeaux, parfois superposés. Les lits doubles sont rarissimes.

Le rorbu (rorbuer au pluriel) :
Fortement présents dans la région des Îles Lofoten et Vesterålen, les rorbuer sont des cabanes de pêcheurs construites sur pilotis. L'origine du mot vient de " Bu ", qui signifie petite maison et a un lien avec le fait d'habiter, de vivre, et " Ror " qui veut dire ramer, ou rames. Depuis des siècles les pêcheurs utilisaient des bateaux à rames et c'est seulement au début du XXe siècle que les bateaux furent munis de moteurs. En norvégien on dit littéralement " ramer à la pêche " pour désigner le fait de partir pêcher en bateau, et ceci depuis plus de trois générations. Les " rorbu " sont donc les petites maisons où habitaient les pêcheurs lorsqu'ils " ramaient à la pêche ".

Les rorbuer furent à l'origine construits juste au bord de l'eau, bien souvent sur pilotis, avec un accès naturel direct depuis la cabane jusqu'au bateau à rames. Dans beaucoup de villages de pêcheurs ces constructions se répandirent et ces cabanes peintes en rouge se mirent à dominer le paysage. La peinture rouge était la moins chère et la plus utilisée, mais on peut voir également d'autres couleurs, comme par exemple l'ocre jaune.

Peu avant l'an 900, les navires faisaient route pour les Lofoten pour participer à la campagne miraculeuse de pêche à la morue. Bateaux à rames et voiliers se mirent en route en grand nombre. Cela engendra un besoin d'hébergement pour les hommes. Au début du XIe siècle, on raconte que le Roi Oystein décida de faire construire des cabanes de pêcheurs. Dans les années 60, plusieurs centaines de ses maisons étaient abandonnées ou inhabitées, certaines furent même détruites par les hommes ou par les tempêtes. Et, comme de nombreux visiteurs souhaitaient loger dans les rorbuer, les propriétaires se sont décidés à les restaurer et les moderniser. Aujourd'hui, ils sont pratiquement tous alimentés en eau courante et sont pourvus de toutes les commodités. Devenus très populaires comme mode d'hébergement pour les touristes, on en compte 3 à 400 dont une centaine sont de construction récente et qui n'ont, bien sûr, jamais été utilisés pour les campagnes de pêche.
Un petit village de Rorbuer complètent souvent les terrains de camping.

Repas :
Pour le dîner du jour 1 (non inclus), l'hôtel comporte un restaurant où vous sera servi le petit-déjeuner du jour 2.
Les jours suivants, tous vos hébergements offrent une cuisine équipée qui vous permettra si vous le souhaitez de préparer vous-même vos repas. Épiceries et petits supermarchés vous permettront de faire vos courses dans les villages. Bars, restaurants, ou encore cafétérias dans les ports permettent aussi de se restaurer.

Nombre de jours d'activité : 4 jours de rando et visites

Niveau : Voir le jour par jour. Le terrain est par endroit alternativement glissant, caillouteux ou spongieux... Certains passages sont escarpés et déconseillés aux personnes souffrant de vertiges. Les randonnées suivent des sentiers et ne sont pas techniques mais les conditions climatiques (vent) peuvent parfois les rendre plus dures. Il faut alors savoir renoncer ou abréger un itinéraire.

Climat : La plupart des voyageurs se font une fausse idée du temps en Norvège. Car il y fait beaucoup plus chaud que l'on pourrait le croire à ces latitudes septentrionales. Cela est dû avant tout au Gulf Stream qui ramène une eau réchauffée sur les côtes de Norvège, ce qui explique que même en hiver les mers ne sont pas prises par les glaces. En été, les températures grimpent souvent entre 20°C et 30°C.

Aéroport d'Evenes. De nombreux vols desservent Evenes depuis Oslo.
Vols avec compagnies SAS Scandinavian Airlines ou NORWEGIAN (low cost).
Nous consulter.

1 - Politique générale :
La Norvège est reconnue pour être active au niveau de l'environnement. Elle a été un des premiers pays à avoir un ministère dédié à l'environnement pour la recherche, la préservation et la gestion des rejets et déchets industriels et domestiques. Elle a activement participé à la conclusion du protocole de Kyoto pour la réduction de l'émission des gaz à effet de serre. Elle rachète des quotas de Co² pour les voyages aériens internationaux des employés du gouvernement. Elle possède d'importantes réserves de gaz naturel et de pétrole et investit dans la production d'énergie durable avec par exemple les éoliennes offshore.
Les Norvégiens sont très attachés à la préservation de l'écosystème. Les personnes ne respectant pas la protection de l'environnement sont passibles de très fortes amendes et de sanctions pénales.

2 - Chasse à la baleine :
La Norvège est avec l'Islande et le Japon, une des rares nations à chasser encore le cétacé. En 1993, après une interruption de 5 ans pour permettre un examen approfondi de la population des baleines, le gouvernement norvégien a décidé que la chasse à la baleine minke norvégienne devait reprendre. Cette décision a été prise sur la base du travail du Comité Scientifique de la Commission Internationale pour la Pêche à la baleine (International Whaling Commission). En 2006 le quota de pêche a été augmenté, cependant les pêcheurs norvégiens ont à peine réussi à en ramener la moitié. La demande intérieure chute mais cette forme de pêche est la base de l'économie locale de certains villages. Ils chassent également le phoque.

3 - Parcs naturels nationaux :
On compte 14 parcs naturels nationaux en Norvège. Chacun compte un centre de visiteurs qui a pour missions d'informer, de présenter la nature et la culture de la région, de proposer des animations... Ils sont gérés par des entités privées mais travaillent sous la tutelle des autorités nationales de l'environnement.

4 - Îles Vesteralen et Lofoten :
Ces îles regorgent d'une faune maritime particulière entre baleines, orques, phoques, mouettes... Les randonnées se déroulent le plus souvent dans des espaces naturels sensibles et à ce titre toute activité se doit d'en respecter l'environnement : respect du patrimoine naturel, respect du patrimoine culturel et des habitants, respect des ressources naturelles (eau, sols, habitats, faune, flore, climat) et lutte contre les pollutions et tous les impacts sur l'environnement : on ne dérange pas les animaux qui sont chez eux et on n'arrache pas les fleurs car elles ne repoussent pas !

Vêtements :
Règles numéro 1, 2 et 3 : PAS DE COTON.
Le coton est certainement une fibre extraordinaire de par ses effets climatisant, car il capture beaucoup d'humidité et demande à votre corps de grandes quantités de chaleur pour la faire s'évaporer. Ici à 68° de latitude nord, d'autres facteurs se chargent de contrôler notre surchauffe, parfois bien au delà de nos espérances... Préférez donc la laine, la soie, et les fibres synthétiques, qui vous aideront à rester au sec et au chaud autant que possible !
Surtout, n'oubliez pas de prendre avec vous :
- Un ou deux maillots de corps en fibres " techniques ", qui évacuent la transpiration et restent secs contre la peau. Si vous ne supportez pas le synthétique, essayez la laine douce ou la soie. En tous cas : une sous-couche chaude.
- Une veste en fibre polaire à enfiler pendant les nombreuses pauses de la journée. Pensez toujours à vous couvrir avant d'avoir froid.
- Un pantalon de randonnée en toile synthétique légère. L'idéal est un modèle convertible en shorts. Eh oui, ça peut servir ! Si le bas se serre et fait office de guêtres, c'est encore mieux.
- Un bonnet de laine assez épais pour couper le vent efficacement, doublé sur les oreilles. Rappelez vous que c'est par la tête et la nuque que se font 90% des pertes de chaleur d'une personne découverte. Une cagoule est aussi une bonne idée car elle reste autour du cou et ne se perd pas.
- Des gants ou des moufles de laine, non pas qu'il fasse très froid en été, mais un vent de 50 km / h par + 5°C équivaut à -12°C par temps calme. Le pays ne manque pas de vent.
- Une tenue étanche et respirante haut et bas. Pas de K-way ou de ciré, ceux ci s'apparentent plutôt à des bains turcs portatifs lorsque la marche s'intensifie. Choisissez un ensemble veste et salopette en Gore Tex, Dermizax, Micropore, quelque chose de sérieux qui vous dure quelques années. Adeptes du poncho, vérifiez qu'il se ficelle bien par le bas sinon le vent risque de le déchirer.
- Une paire de bonnes chaussures de randonnée, solides, avec bonne tenue de cheville, et imperméables. Si vous comptez acheter, cherchez un modèle avec semelle Vibram et rebord de protection sur les orteils. Si vous optez pour un modèle cuir, cirez les bien avant de les sécher, sinon elles se craquellent. Pensez à " casser " les chaussures neuves et refaire celles qui sont restées au placard, sinon gare aux ampoules !
- Un maillot de bain !!!

Matériel divers :
- Une serviette de bain
- Une trousse et une serviette de toilette
- Des lunettes de soleil, de la crème solaire, visage et lèvres
- Une gourde 1 L ou toute bouteille plastique " indestructible "
- Un couteau de poche
- Des sacs plastiques (type sac poubelle épais) pour protéger vos affaires dans le sac
- Du papier hygiénique et un briquet pour le brûler une fois utilisé
- Du fil, une aiguille, de la ficelle. Pour les capes de pluie, de la colle forte
- Une boussole

Et éventuellement :
- Lampe de poche ou frontale (à partir de fin août)
- Un appareil photo et / ou une caméra. Si vous n'êtes pas passé au numérique, prévoyez beaucoup de pellicules, la montagne est belle
- Une paire de jumelles pour observer les oiseaux de mai à mi-août
- Une petite loupe pour les botanistes
- Une paire de bâtons télescopiques, pour les adeptes

Bagages :
Vous conditionnerez vos principaux bagages dans un sac souple type sac de sport, de préférence à roulette, de 70 à 100 L que vous transporterez dans votre véhicule. Vos affaires personnelles et nécessaires durant la journée seront dans un petit sac à dos de 30 à 40 L.

Extension de séjour :
7 jours sont un strict minimum pour découvrir les îles. Idéalement, une dizaine de jours constituent une base plus confortable, nous consulter pour des nuits complémentaires.
Notre programme " Destination Cap Nord " ou des nuits supplémentaires à Oslo et/ou Bergen peuvent compléter ce voyage.

Voyagez sur mesure

Vous êtes un CE, une famille, un grand groupe ? Nous pouvons personnaliser votre voyage selon votre rythme et vos envies. Un conseiller Chamina Voyages établira un devis personnalisé.

Contactez-nous

Avis clients (1 avis)

LOFOTEN EN MAI

Les Lofoten début mai c est le gage de beneficier d éléments contrastés, mer et montagnes, de voir le mur des Lofoten enneigés, de parcourir les bords de mer en solitaire. LES PLUS BELLES ÎLES AU MONDE disent les norvégiens.

départ du 26/04/2019