Les îles d'hiver où randonner

Les mois d’hiver ne sont pas synonymes de déprime pour les amateurs de plein air ! Les adeptes des grands espaces immaculés se régalent avec des excursions à raquettes dans les massifs français, tandis que les randonneurs à la recherche de soleil mettront le cap sur les îles… Mais #pasbesoindallerloin pour trouver l’ensoleillement et des températures plus clémentes !  À quelques heures de vol de la France, laissez-vous charmer par les îles telles que le Cap-Vert, Chypre ou bien encore Madère…

panorama-randonnee-cap-vert-ncarre.jpg

randonnee-madere-clechevillier.jpg

LE CAP-VERT

Les randonneurs en quête de dépaysement choisiront le Cap-Vert. Sa culture métissée et ses influences culturelles se mêlent harmonieusement et séduisent les voyageurs en quête d’authenticité et d’exotisme. Des volcans aux plages de sable blanc, les circuits se parent durant l’hiver de milles couleurs et senteurs, au gré des hibiscus, des forêts d’eucalyptus et des champs de caféiers. 
> Découvrir tous nos séjours au Cap-Vert

plage-chypre-fweber.jpgCHYPRE

On l’appelle aussi l’île d’Aphrodyte… Chypre ne manque pas d’atouts pour séduire les randonneurs en quête de soleil durant les mois d’hiver. Outre son climat méditerranéen idéal pour la randonnée en hiver, Chypre est également une destination rêvée pour les passionnés d’architecture et d’archéologie, et sa gastronomie vous donnera un avant-goût d’été. Mais c’est aussi un lieu mythique qui abrite l’iconique mont Olympe... De quoi tutoyer les cieux tout en randonnant à pied.
> Découvrir tous nos séjours à Chypre

MADÈRE

De Funchal à Porto Moniz, l’île de Madère assure l’émerveillement. Ses levadas qui sillonnent l’île, sa forêt primaire exceptionnelle qui abrite une multitude d’espèces rares et endémiques, ses falaises vertigineuses et colorées, ses cascades et ses piscines naturelles assurent le spectacle des yeux des marcheurs. Des panoramas à couper le souffle sur l’océan Atlantique s’offrent au bout de certains sentiers, à l’image du Pico Ruivo qui culmine à 1 862 m, après un parcours qui ravira les amateurs de dénivelé (720 m de dénivelé positif). Enfin, Funchal sera un excellent point de chute pour crapahuter entre le marché et les jardins botaniques, jusqu’au téléphérique de Monte, véritable symbole de la ville madérienne.
> Découvrir tous nos séjours à Madère