Pyrénées Canal du Midi à vélo

de Toulouse à la mer

Escapade calme et apaisante le long du Canal du Midi
Liberté
Notes clients
(80 Notes)
7 jours et 6 nuits du 28 avril au 30 septembre En dehors de cette période, possible à partir du 31 mars et jusqu'au 4 novembre avec supplément pour les transferts de bagages, nous consulter.
Recevoir la
fiche technique
À partir
de
570 €
Code voyage : CV1Y07U
Réserver

Votre voyage dans le Canal du Midi

Les points forts
Toulouse, Castelnaudary, Carcassonne : un concentré de Sud-Ouest
Randonnée à vélo accessible
Billet de train Agde à Béziers compris dans le prix
Réalisable avec un enfant à partir de 10 ans Traces GPS disponibles
ActivitéVélo
TypeItinérant
NiveauNiveau 2 : facile
ConfortStandard

De Toulouse à la mer, ce voyage à vélo est l'occasion d'une escapade calme et apaisante le long du canal du Midi. Cet "immense chemin d'eau", inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO, offre ses doux rivages ombragés de platanes, de peupliers et de cyprès aux cyclistes. La convivialité qui s'organise autour de la vie éclusière ajoute une note particulière. Des campagnes du Lauragais aux collines viticoles du Minervois, l'itinéraire mène jusqu'aux plages méditerranéennes.

Recevoir la fiche technique
*Champs obligatoires

Dates et prix

 Tarifs
En chambre de 2 personnes 570 €
3ème personne dans la chambre 490 €

Supplément un seul participant : 18 €

Tarifs indiqués par personne

Options disponibles :
> Chambre individuelle (obligatoire pour les personnes seules)
> Location de vélo tout chemin (VTC) ou vélo à assistance électrique (VAE) - rapatriement du vélo inclus
> Nuit supplémentaire en nuit + petit-déjeuner à Toulouse et / ou à Carcassonne et / ou à Béziers

LE PRIX COMPREND :

- L'hébergement en nuit + petit-déjeuner
- Le billet de train Agde à Béziers
- Le Carnet de Route, 1 exemplaire par dossier d'inscription
- Le transport des bagages entre les hébergements
- Les taxes de séjour
- Si vous prenez l'option location de vélo : elle comprend la livraison du vélo le matin du jour 2 à votre hôtel à Toulouse et le rapatriement du vélo depuis Béziers jusque chez le loueur

LE PRIX NE COMPREND PAS :

- Les déjeuners et les dîners
- Les boissons et dépenses personnelles
- Les visites
- Les frais de parking à Toulouse ou à Béziers
- L'assurance
- Les frais d'inscription
- La location de vélo (disponible en option)
- Les dépannages, pièces et indemnités kilométriques correspondantes

Votre itinéraire

Faites défiler les jours verticalement pour découvrir le programme complet de votre séjour.
Jour 1/7
TOULOUSE
Jour 2/7
TOULOUSE - CASTELNAUDARY
Jour 3/7
CASTELNAUDARY - CARCASSONNE
Jour 4/7
CARCASSONNE - HOMPS / OLONZAC
Jour 5/7
HOMPS / OLONZAC - CAPESTANG
Jour 6/7
CAPESTANG - AGDE - BÉZIERS
Jour 7/7
BÉZIERS

Jour 1  |  TOULOUSE

hébergementHôtel ou Chambre d'hôtes

Accueil en fin d'après-midi en hôtel à Toulouse. Toulouse, la ville rose, cosmopolite et culturelle. La brique rouge est omniprésente. Le centre-ville, plein de vie, regorge de petits restaurants et de musique.

Hébergement - repas : Nuit avec petit-déjeuner, dîner libre au restaurant.

Jour 2  |  TOULOUSE - CASTELNAUDARY

distance60 km
hébergementHôtel

Depuis Toulouse, entrée dans les riches campagnes du Lauragais, terres du bien-vivre et du bien-manger. Tout au long de cette journée découverte des paysages lumineux, des villages de briques roses et des fermes Lauragaises avec leurs voûtes serties de briques. Au pied de la Montagne Noire, contemplation du site du Seuil de Naurouze, ligne de partage des eaux entre l'océan Altantique et la mer Méditerranée.

Hébergement - repas : Nuit avec petit-déjeuner, dîner libre au restaurant.

Jour 3  |  CASTELNAUDARY - CARCASSONNE

distance40 km
hébergementHôtel

De Castelnaudary, capitale du Cassoulet, passage de la brique à la pierre et du maïs à la vigne. Découverte du Moulin de Cugarel, du Grand Bassin de Villepinte, du port de Bram et de l'aqueduc à 4 voûtes de Rebenty. À Carcassonne, visite de la cité médiévale classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO.

Hébergement - repas : Nuit avec petit-déjeuner, dîner libre au restaurant.

Jour 4  |  CARCASSONNE - HOMPS / OLONZAC

distanceentre 41 et 43 km
hébergementHôtel ou Chambre d'hôtes

Traversée de somptueuses voûtes de platanes au cours de la progression vers la mer Méditerranée. Le canal suit de près le cours d'eau de l'Aude. Découverte du pont-canal d'Orbiel, de l'église de Trèbes (XIIème et XIIIème siècle), de l'épanchoir d'Argendouble (réservoir de surface qui permet d'évacuer les eaux superflues du canal).

Hébergement - repas : Nuit avec petit-déjeuner, dîner libre au restaurant.

Jour 5  |  HOMPS / OLONZAC - CAPESTANG

distance40 km
hébergementHôtel ou Chambre d'hôtes

Le tracé du canal devient plus sinueux, ses méandres se multiplient, tandis que les paysages s'illuminent avec l'apparition des vignes et des oliviers. Découverte du village du Somail et de sa librairie ancienne et du village de Capestang.

Hébergement - repas : Nuit avec petit-déjeuner, dîner libre au restaurant.

Jour 6  |  CAPESTANG - AGDE - BÉZIERS

distance46 km

Après le Tunnel du Malpas et l'Oppidum d'Ensérune, le canal semble chercher la direction à suivre tout d'abord se tournant vers le nord, puis l'est pour ensuite reprendre la direction de la mer au sud. En fin d'après-midi, court transfert en train (15 minutes) jusqu'à Béziers. Découverte de l'ensemble unique des 8 écluses de Fontsérannes, de la cathédrale et du Pont Vieux à Béziers.

Jour 7  |  BÉZIERS

Fin de séjour après le petit-déjeuner.

Pour en faire plus ; au départ de Carcassonne, il est possible d'effectuer deux itinéraires en boucle, le lac de la Cavayère (21 km - baignade possible en saison) et / ou le village de Saint-Hilaire (48 km) célèbre pour son abbaye bénédictine.
Nuit(s) supplémentaire(s), nous consulter.

Départs :
Du 28 avril au 30 septembre en dehors de cette période, possible à partir du 31 mars et jusqu'au 4 novembre avec supplément pour les transferts de bagages, nous consulter.

Hébergement :
En hôtels ** et *** et en chambres d'hôtes, en nuit + petit-déjeuner.

Repas :
Pour plus de souplesse, nous avons laissé libres les dîners, nombreuses possibilités de restaurants à chaque étape.

Nombre de jours d'activité : 5 jours de rando

Niveau : Étapes de 40 à 60 km par jour avec dénivelés quasiment nuls, le canal est plat sauf au niveau des écluses.
Le parcours se décompose en 30 % environ de pistes cyclables goudronnées, 70 % de chemins de halage en terre sous forme de chemin ou de quelques portions de sentier monotrace. Quelques passages avec galets ou racines d'arbres, pouvant être glissantes par temps humide.
Le parcours peut se faire soit avec vélos VTC (vélos tous chemins) ou VTT (vélos tout terrain), chaque type de vélo étant plus ou moins adapté aux tronçons décrits ci-dessus.
Circuit réalisable par des enfants sportifs à partir de 10 ans.

Climat : Doux au printemps et à l'automne, sec et chaud en été. Le vent d'Autan et la Tramontane soufflent parfois assez fort. L'itinéraire est le plus souvent ombragé mais pas toujours, attention au coup de soleil et aux insolations, d'autant que sur de nombreuses portions du canal, les platanes malades sont coupés pour être remplacés par d'autres essences.

SI VOUS VOYAGEZ EN VOITURE
Stationnement :
À Toulouse, le stationnement est payant en centre-ville. Pour connaître les prix forfaitaires à la semaine, contacter les parkings Jean Jaurès (Tél : 05 61 63 18 30) et Victor Hugo (Tél : 05 61 22 87 77) situés entre la gare SNCF et la place du Capitole. Pour obtenir un prix forfaitaire à la semaine, vous devez vous rendre à l'accueil des parkings en début de séjour.
À Béziers, nos hôtels proposent quelques places de garage pour 8 € par véhicule et par tranche de 24 h - réservation obligatoire (coordonnées sur votre feuille de route). Sinon, renseignements auprès de l'Office du Tourisme - Tél : 04 67 76 20 20

SI VOUS VOYAGEZ EN TRAIN
Il vous sera difficile de voyager par le train avec vos vélos personnels ; en effet, peu de trains de grandes lignes acceptent les vélos. Pour plus de renseignements, consulter le site internet de la SNCF : www.velo.sncf.com

Service plus :
Chamina-Voyages réserve vos billets de train SNCF. Vous bénéficiez d'un tarif et d'une place garantis, vous pouvez alors vous inscrire en toute sérénité. Pour recevoir une proposition de chez vous à la gare de départ de la randonnée, contactez-nous : transport@chamina-voyages.com.

SI VOUS VOYAGEZ EN AVION
Aéroport de Toulouse-Blagnac sur le site internet : www.toulouse.aeroport.fr et aéroport de Montpellier sur le site internet : www.montpellier.aeroport.fr

RETOUR EN TRAIN À TOULOUSE AVEC VOS VÉLOS PERSONNELS
Ligne Béziers > Toulouse (direct ou via Narbonne) - environ 1 h 50 de trajet. Plus d'infos sur les sites internet : www.velo.sncf.com et www.voyages-sncf.com

Certaines portions d'itinéraires s'effectuent sur des chemins ou sur des sentiers de terre. Pour votre sécurité mais aussi pour la préservation des berges du canal, il sera parfois nécessaire de mettre le pied à terre.

Les " Voies Navigables de France " est l'organisme d'État chargé de gérer le Canal du Midi. Il contrôle aussi la fréquentation des chemins de halage qui font partie intégrante de l'ouvrage. Ils interdisent la circulation des véhicules à moteur, sauf les véhicules VNF pour raison de service. La circulation à vélo sur ces chemins est tolérée par les VNF, mais n'est en aucun cas un droit. Pour les groupes, il est conseillé de demander l'autorisation. Envoyer à Monsieur l'Ingénieur du Canal, Voies Navigables de France, 8 Port Saint Etienne - 31079 TOULOUSE Cedex 5 - Tél : 05 61 36 24 24 - http://www.vnf.fr une demande d'autorisation précisant les dates, lieux de départ et d'arrivée de votre randonnée.

Le Canal du Midi s'étend sur 240 km entre l'étang de Thau, près de Sète, et Toulouse.
Cette voie d'eau, voulue et réalisée par un entrepreneur de génie, Pierre-Paul Riquet, a été creusée entre 1666 et 1680. C'est le second canal français de l'histoire après le Canal de Briare, créé sous Henri IV mais presque six fois plus long. Le Canal du Midi comporte des ouvrages remarquables qui lui confèrent un intérêt patrimonial exceptionnel. Ce prestigieux label est le résultat d'un combat collectif d'une Région qui a tenu à faire reconnaître l'un de ses fleurons.
Il est prolongé jusqu'à l'Atlantique par le canal latéral à la Garonne sur 193 km. L'ensemble de ces deux canaux ainsi que de leurs embranchements et ramifications s'appelle « Le Canal des Deux Mers ».

Chiffres clés : 14 ans de travaux (1666 - 1680) 12 000 ouvriers et ouvrières, 240 km de longueur, 2 m de profondeur, 20 à 24 m de largeur au miroir, 11 m de largeur au fond du canal (au plafond), 328 ouvrages d'art dont 63 écluses, 130 ponts, 55 aqueducs, 7 ponts-canaux et 6 barrages, 45 000 platanes, cyprès et autres arbres plantés le long des berges.

L'histoire du Canal du Midi :

Pierre-Paul RIQUET, natif de Béziers, fermier général des Gabelles (impôt sur le sel) pour le Languedoc, est âgé de cinquante-trois ans lorsqu'il décide, avec l'appui de son ami Monseigneur d'Anglure de Bourlemont, archevêque de Toulouse, mais surtout président des États du Languedoc, d'écrire à Colbert, le puissant ministre des Finances de Louis XIV, pour lui exposer son projet de canal. Cette idée n'est pas neuve. Déjà Charlemagne s'y était intéressé, tout comme François 1er et Henri IV. En 1618, un dénommé Bernard Arribat, appuyé par le duc de Montmorency qui était alors gouverneur du Languedoc, avait même proposé un projet similaire aux consuls de Béziers qui l'avaient rejeté.

Grâce à son génie, RIQUET va reprendre le projet d'Arribat et le rendre possible en résolvant le problème de l'alimentation en eau du canal. Pour cela, il s'inspire de l'étude de Thomas de Scorbiac, protestant de Castres, qui, le premier, avait eu l'idée de prélever dans les nombreuses rivières de la Montagne noire, l'eau nécessaire à un canal qui aurait relié, plus au nord, l'Atlantique à la Méditerranée. Comme le futur canal est à bief de partage, c'est-à-dire qu'il doit relier les bassins hydrographiques de l'Océan Atlantique et de la Mer Méditerranée, il faut passer le seuil de séparation que Riquet situe à Naurouze, à 189 m d'altitude. Avec l'aide d'un fontainier de Revel, Pierre Campmas, il met au point le captage des eaux des rivières et ruisseaux de la Montagne Noire et leur conduite jusqu'à Naurouze, grâce à un système de rigoles et de bassins de provision.

Colbert, séduit par le projet de canal de Riquet, qui pourrait assurer la puissance économique de la France en particulier à l'égard de l'Espagne, fait nommer par le roi Louis XIV et les Etats du Languedoc, une commission d'experts chargée d'étudier la faisabilité du projet. À l'époque, le réseau des voies de communication entre les deux grandes foires annuelles de Bordeaux et de Beaucaire est en très mauvais état et ce projet arrive au bon moment.

Mais Riquet, pour emporter la décision du ministre, décide de faire creuser avec ses propres deniers une rigole d'essai dans la Montagne Noire et jusqu'à Naurouze, montrant ainsi que ce canal ne manquerait pas d'eau.

Colbert est conquis. En octobre 1666, un Édit royal ordonne le creusement du canal. Les travaux commencent en 1667 et vont s'achever en 1681, après bien des vicissitudes.

Pierre Paul RIQUET meurt en 1680 : il ne verra pas son oeuvre entrer en fonction. Le canal a été modifié au cours du temps et en partie dès son achèvement par Vauban qui apporta certaines modernisations comme par exemple la construction du pont canal de Cesse, ou le tunnel des Cammazes. Un siècle plus tard, il lui fut même greffé une dérivation qui prendra le nom d'embranchement de la Nouvelle. Elle est composée du Canal de la Robine et du Canal de Jonction et se raccorde au Canal du Midi à la hauteur de Port-la-Robine jusqu'à Narbonne et Port-la-Nouvelle.

Le Canal du Midi aujourd'hui :

À partir du 19ème siècle, le Canal du Midi va souffrir de la concurrence du chemin de fer. En 1838, curieusement, la Compagnie des chemins de fer du Midi se lance dans la construction du Canal Latéral à la Garonne qui sera ouvert à la navigation en 1856 et qui permet ainsi de relier Toulouse à l'Atlantique. Dans un souci de n'avoir qu'un seul gestionnaire, l'empereur Napoléon III confie en 1858 à la Compagnie des Chemins de fer du Midi, dirigée par les frères Pereire, l'administration du canal pour une durée de 40 ans. Si la liaison Atlantique-Méditerranée voulue par Riquet existe enfin, le train s'avère être plus rapide et plus économique. De ce fait, le trafic fluvial est en déclin continuel. Petit à petit, la navigation commerciale laisse place au tourisme.

Le canal du Midi apporte une nouvelle prospérité économique dans le Languedoc.

Dès le début des années 1930, la traction hippomobile va être remplacée par des péniches équipées de moteurs. Les Anglais sont les premiers à avoir eu l'idée de réutiliser le canal pour la location de bateau de plaisance. Aujourd'hui, près de 50 000 personnes naviguent à bord de l'un des 450 bateaux de location.

En 1990, le trafic commercial sur le canal est devenu anecdotique. Le tourisme fluvial est en plein essor.

C'est l'État qui est propriétaire du Canal du Midi et de ses berges. Les Voies Navigables de France (VNF) en sont le gérant.

L'importance du Canal du Midi est reconnue au niveau international. Afin de préserver ce chef d'oeuvre, l'UNESCO a, en effet, décidé de le classer, le 7 décembre 1996, parmi les 469 sites du patrimoine mondial de l'humanité.

http://www.plan-canal-du-midi.com/le-canal/histoire/

Le Chancre Coloré du Platane.

Les 42 000 platanes qui bordent le canal du Midi sont menacés de disparition... Le chancre coloré est un champignon microscopique qui se loge à l'intérieur de l'arbre et bloque ses canaux de sève. Ainsi, il parvient à tuer un arbre en seulement 2 à 5 ans.

La maladie se propage par contact : soit par les racines (très imbriquées), soit par blessure due au frottement des bateaux contre le réseau de racines des platanes lors d'amarrage en dehors des sites aménagés ou directement sur les arbres.

La propagation est rapide et malheureusement sans remède. Après de longues recherches, l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) a conclu que la maladie ne pouvait être combattue ni chimiquement ni biologiquement. Si les protocoles d'expérimentation pour la sauvegarde des arbres sains continuent, il n'existe à ce jour qu'une seule solution pour l'endiguer : abattre et brûler les arbres touchés. Malgré les efforts de prévention, environ 9 850 arbres ont été abattus entre 2006 et 2014, répartis en 635 foyers. 2 840 nouveaux arbres atteints par la maladie ont été détectés pendant la campagne de prospection 2014 menée sur l'ensemble du linéaire du canal du Midi.

L'urgence de la situation exige la mobilisation de chacun d'entre nous : www.replantonslecanaldumidi.fr/fr/une-maladie-incurable
www.fredonra.com/collectivites/le-chancre-colore-du-platane/

Vêtements :
Pour la randonnée à vélo :
- 1 paire de chaussures de vélo ou de sport légères, si possible rigides, mais confortables et respirantes.
- en bas, 1 (et idéalement 2) cuissard(s) cours avec peau de chamois pour un maximum de confort + 1 collant ou surpantalon de vélo pour les journées plus fraiches.
- en haut, privilégier un système de vêtements " multi couches " : sous-vêtements chauds type " carline " ou " capilène " (fibres creuses évacuant la transpiration) + sweat ou veste polaire + veste coupe-vent avec membrane imperméable et respirante (type " gore tex " ou équivalent) pour le mauvais temps. De façon générale et en dehors des climats et pays chauds, éviter le coton qui retient l'humidité près du corps (et sèche difficilement) au profit de matières synthétiques adaptées.
- 1 paire de gants de vélo
- T-shirts
- 6 à 7 paires de chaussettes de vélo (ou de randonnée)
- si vous décidez de ne pas porter de casque, 1 chapeau de soleil, l'idéal étant une casquette type saharienne avec visière et protection de la nuque
- 1 foulard pour se protéger du soleil et / ou du vent
- 1 bonnet et 1 paire de gants plus chauds que les gants de vélo, selon la saison et l'altitude : toujours les avoir au fond du sac

Pour l'étape :
- tenues de rechange et chaussures confortables
- boules " Quies " ou bouchons d'oreilles " Ear "
- affaires de toilette minimum + serviette + maillot de bain

Globalement, vos vêtements doivent être adaptés en fonction de la saison et de la région choisie.

Matériel divers :
Pour la randonnée à vélo :
- 1 casque de vélo, si possible avec visière protectrice (si vous louez le vélo par Chamina, le casque est fourni)
- 1 (voire 2) paire de lunettes de soleil avec verres d'indice 3 minimum
- 1 grand sac plastique solide pour envelopper les vêtements et affaires dans le sac à dos, les sacoches ou les paniers (en cas de forte pluie)
- 1 gourde (si possible gourde à vélo) de préférence isotherme de 1 L minimum. Boire est indispensable en randonnée vélo et 2 gourdes de 1 à 1,5 L ne seront pas du luxe en période estivale et / ou dans des régions sèches et chaudes
- 1 couteau pliant type couteau suisse + couverts + gobelet
- 1 bol type tupperware avec couvercle pour les pique-niques
- du papier hygiénique, des mouchoirs en papier
- 1 pochette pour vos papiers et valeurs : passeport ou carte d'identité, contrat d'assurance, carte vitale, certificat de vaccinations, billets d'avion, de train, carte de crédit, argent...
- 1 petite pharmacie personnelle (Attention liste non exhaustive à adapter en fonction de vos propres besoins médicaux) : pansements stériles prédécoupés, antiseptique local à usage externe (plaies), Elastoplaste et / ou double peau (ampoules), Antalgique type paracétamol, Antidiarrhéique et antiseptique intestinal, Antispasmodique, Antihistaminique (allergies), sérum physiologique ou collyre oculaire, somnifère léger, crème solaire haute protection pour la peau et les lèvres, crème hydratante type Biaffine (coups de soleil et brûlures), crème ou spray antimoustique, Arnica Montana en granules 9 CH (courbatures), etc.
- Pour les clients qui viennent avec leur propre vélo : petite trousse à outil (démonte-pneu, bombe anti-crevaison ou nécessaire de réparation, chambre à air, pompe, tournevis, clé ou pince, dérive chaine, etc.), antivol et sacoches ou paniers à vélo.

Pour l'étape :
- 1 paire de sandales légères

Bagages :
- Pour une randonnée vélo, nous vous conseillons de ne pas porter de sac lourd sur le dos. Il est généralement possible de louer des sacoches dans lesquelles vous pourrez déposer vivres de la journée, deuxième gourde, vêtement de protection, appareil photo, etc. Si vous devez utiliser un sac à dos, choisissez le de petit volume (- 1 sac de voyage souple (valises rigides exclues) pour contenir les affaires de rechange pour la semaine à confier aux transporteurs. Attention ! Un seul sac par personne ne dépassant pas 15 kg. Tout surplus pourra être refusé ou surtaxé par les transporteurs sur place.

La location de vélos :

- Adultes : VTC (Vélos Tous Chemins) ou VTT (Vélos Tout Terrain) 21 vitesses équipés pneus anti-crevaison et suspension à l'avant, casque, sacoches, antivol et pompe
- Enfants (à partir de 10 ans) : VTT (Vélos Tous Terrain) 20 pouces - 6 vitesses ou 24 pouces -18 vitesses équipés pneus anti-crevaison, casque et pompe.

Les vélos sont disponibles dans la limite des stocks du parc de location. La location est à payer à l'inscription, nous communiquer à l'inscription, votre taille et votre sexe pour vélo cadre homme ou cadre femme, vélo enfant.
Une caution (par empreinte de carte bancaire) ainsi qu'une pièce d'identité sont demandées sur place par le loueur. La caution est restituée au retour des vélos.

Extension de séjour :
Nous vous conseillons de réserver une ou plusieurs nuits supplémentaires à :
- Toulouse : pour une visite approfondie de la ville.
- Carcassonne : pour une visite approfondie de la citadelle ou pour un circuit en vélo en boucle (lac de Cavayère - 21 km ou village et Abbaye de Saint Hilaire - 48 km), extraits de cartes et topo-guide fournis.
- Béziers

Voyagez sur mesure

Vous êtes un CE, une famille, un grand groupe ? Nous pouvons personnaliser votre voyage selon votre rythme et vos envies. Un conseiller Chamina Voyages établira un devis personnalisé.

Contactez-nous

Avis clients (12 avis)

Le canal du Midi en vélo de Toulouse à l 'étang de Thau

Très jolie balade-Séjour très bien organisé-Très bon accueil des professionnels de l'hôtellerie (hôtels ou chambres d'hôtes) Circuit assez physique, même sans dénivelé, à cause du manque d'entretien des chemins dans l'Aude et l'Hérault (ornières, souches, pierres, herbes non coupées). Sergio et Gigi

départ du 23/06/2018

Le canal du Midi en vélo de Toulouse à l 'étang de Thau

Très jolie balade-Séjour très bien organisé-Très bon accueil des professionnels de l'hôtellerie (hôtels ou chambres d'hôtes) Circuit assez physique, même sans dénivelé, à cause du manque d'entretien des chemins dans l'Aude et l'Hérault (ornières, souches, pierres, herbes non coupées). Sergio et Gigi

départ du 23/06/2018

Parcours assez monotone mais paisible. Les vélos fonctionnaient bien mais la propreté des casques et des fontes laissait vraiment à désirer. De plus nous avons reçu un cadenas pour 2 vélos qui était vraiment nul alors que l'on nous disait que les vols étaient très fréquents.

départ du 28/06/2017

Séjour à faire par beau temps et avec un VTT. Physique et fatiguant, demande beaucoup de concentration. Déconseillé aux familles avec de jeunes enfants. N'amenez surtout pas vos vélos de route.

départ du 15/06/2017

chemin facile avec un vtt .superbe parcours lorsque les chemins redeviennent un peu sauvage. attention avec les vélos électriques, tout le monde ne maitrise pas son engin. consulter les offices du tourisme pour les parcours en cas d'abattage des platanes sur certains tronçons

départ du 15/09/2016

voyage très bien organisé avec des hébergements auprès des sites touristiques (Carcassonne)ou en plein centre ville (Toulouse)

départ du 03/09/2016

site très fiable, très bonne organisation pour le transport des bagages et hôtel très bon confort.

départ du 12/06/2016

c'est une expérience positive et nous avons eu une météo en général favorable qui n'a rien gâté

départ du 20/09/2015

Circuit intéressant mais beaucoup trop cher, car seul le petit déjeuner est pris en compte.

départ du 28/06/2015

Circuit sur un chemin très inconfortable sur 2/3 du parcours du aux pierres ou aux racines des arbres et aussi souvent très étroit.

départ du 18/05/2015

pour ceux qui aime faire du vélo en pleine nature sans croiser de voiture avec un rythme ballade, en visitant des lieux touristiques puis le soir dormir dans un bon lit et ne pas avoir a transporter ses bagages cette randonnée est pour vous

départ du 03/08/2014

Belle randonnée mais les chemins sont parfois difficiles pour des cyclistes amateurs. Les chambres d'hôtes sont merveilleuses mais pour les hôtels, peut mieux faire...

départ du 12/04/2014